Association locale indépendante et non municipale

Accueil > L’actualité à Bouvignies > C’était une étude du cadre de vie bouvignien... en 1998.

C’était une étude du cadre de vie bouvignien... en 1998.

Fin 1997, début 1998, la municipalité avait commandé une étude du cadre de vie.

Que préconisait cette étude, et quelle a été son application, plus de 10 ans après ?

La municipalité a présenté en février 1998 une étude du cadre de vie.

Cette étude avait été réalisée autour de 3 axes principaux de réflexion (les données et conseils datent de début 1998) :

1) Un état des lieux :

Bouvignies se développe entre les zones humides (proches nappes phréatiques de la Scarpe) et des massifs forestiers.

Les terres situées au nord de la commune sont destinées aux cultures, celles au sud pour les pâtures.

Depuis les années 60, les hameaux (les Hem, rue Basse, Les Pronelles, le Marais) ont été perdu leur séparation avec le centre village.

2) Le projet de territoire :

L’étude avait mis en avant la nécessité de recentrer le village autour de 3 pôles : la mairie, l’église et la base de loisirs.

Cette mis en valeur ne pourrait se faire qu’en retraitant la voirie en faveur des piétons et en valorisant les commerces, la mairie, la base de loisirs par des aménagements paysagers.

La mise en sécurité devant les écoles, la mairie et aux carefours devait ête une priorité.

Il serait intéressant de réhabiliter l’axe historique que représente la Quesnée qui reliait autrefois Lille à Douai et qui traversait le Château.

Il faudrait réfléchir sur la répartition de l’habitat et donc sur le POS (plan d’occupation des sols).

Ainsi, soit développer l’habitat le long des ruelles, ou regrouper l’habitat vers le centre du village (d’où apparition de lotissements), ou déveloper l’habitat le long des voies (tout en gardant les percées visuells).

3) Les projets d’aménagements :

1) Envisager une stratégie végétale : donner par exemple un thème végétal à chaque hameau tout en respectant le souhait de chacun.
Cette démarche se feraiten collaboration avec les habitants.

Des aménagements paysagers seraient prévus comme au carrefour de la route départementale 30 et de l’école, ainsi que la base de loisirs et l’axe de la Quesnée.

2) Aménager des infrastructures liées au tourisme : pistes cyclables, sentiers de randonnées et création d’un circuit original, celui des sorcières (l’histoire de Bouvignies est liée à celle des sorcières).

Le but du circuit des sorcières serait la mise en valeur des caractéristiques des plantes spécifiques que l’on peut trouver dans les bois, les fossés...

Double intérêt : ludique et outil pédagogique.

Le directeur du cabinet d’études conclua ainsi :

"Il faut donner une âme aux aménagements.

Il faut qu’ils soient partagés par la population et par tous les intervenants, c’est-à-dire les Bouvigniennes et Bouvigniens, comme les différentes associations concernées, travaillant ensemble, particpant en nombre aux réunions afin que ce projet soit une réussite."

Alors, aujourd’hui, en 2009, quel est le bilan de cette étude, payée par les contribuables bouvigniens ?

Ainsi :

- que sont devenus les sentiers prévus, les pistes cyclables, le circuit des sorcières ? Pourquoi Bouvignies, historiquement lieu de chasse aux sorcières, n’a jamais retenu ce thème comme moteur d’un développement touristique, et a laissé partir dans d’autres communes un tel atout ?

- où a été (et où est encore aujourd’hui), la concertation avec tous les Bouvigniens et Bouvigniennes, et les associations, pour certains de ces aménagements, pour tous les projets s’il y a ?

- où est "l’âme" des aménagements, en lien avec l’implication des habitants par concertation et par respect du choix de chacun ?

- où est la valorisation de l’axe commerce, base de loisirs ?

- où est le thème proposé dans l’étude à chaque hameau ?

- où sont les outils pédagogiques qui auraient pu être mis en place à travers le village quant aux végétaux, aux lieux pittoresques et historiques ?

A l’heure de la disparition des derniers commerces, des atouts touristiques et économiques auraient été les bienvenus afin de ne pas allourdir les taxes locales par exemple.

Publié le mardi 6 janvier 2009

PDF - 2.5 Mo
Bouvignies - Pour notre village - Janvier 2015

Retrouvez les précédents numéros

Météo

Nuageux
17°C
ressentie : 17°C

Nuageux
Mise à jour : 21 août 2017 à 13h30min
Station : Lille/Lesquin, 59, FR
  • Vent 16 km/h - sud
  • Humidité 77%
  • Pression 1016.6 mbar
  • Point de rosée 13°C
  • Visibilité 9.7 km

En savoir plus