Site indépendant d’actualités locales

Accueil > L’ACTUALITÉ BOUVIGNIENNE > Les jardins et la biodiversité.

Les jardins et la biodiversité.

Avec le réchauffement climatique, les pratiques changent. Les particuliers font évoluer leurs pratiques de jardinage vers un meilleur respect de leur environnement.

75 % des jardins sont en milieu rural.

Pour 87% des personnes, le jardin est d’abord d’agrément. Le verger (77 % ) et le potager viennent ensuite (71 %).

28% élèvent des animaux de basse-cour, volaille, lapins, mais aussi chèvres ou abeilles.

L’aménagement du jardin est surtout fonctionnel : abris de jardin, serres, vérandas, granges, dépendances, terrasses...

Les déchets sont destinés (dans l’ordre décroissant de leur devenir) majoritairement au ramassage, au compostage, ou laissés sur place, vers la déchetterie, ou brûlés, donnés aux animaux, et enfin en paillage.

La moitié des personnes brûle encore les résidus des haies. D’autres utilisent les déchetteries. D’autres enfin les réutilisent en compostage, en chauffage (bois), en broyage.

Près de 50% des personnes ont adopté un engrais naturel pour fertiliser le sol. La croissance, le rendement des végétaux, et le respect du sous-sol sont ainsi augmentés.

Pour amender le sol, le terreau est l’amendement le plus utilisé. Puis viennent la tourbe, le calcaire, le sable.

Lorsque les jardiniers trouvent un hôte dans leur jardin, 87% cherchent à le connaître, 61% le détruisent, 27% le laissent sur place, 23% le consomment (lorsque c’est mangeable et possible bien sûr !), 16% lui sont indifférentes, 7% l’observent, le préservent.

Plus de la moitié des personnes possède des plantes melifères (qui sécrètent le nectar et le pollen recherché par les abeilles pour produire le miel).

Publié le vendredi 3 avril 2009

Météo

800
3°C
ressentie : 0°C

Ciel dégagé
Mise à jour : 24 octobre 2021 à 07h48min
Lieu :  Bouvignies
  • Vent 11 km/h - est sud-est
  • Humidité 95%
  • Pression 1022 mbar
  • Visibilité 10 km