Site indépendant d’actualités locales

Accueil > ILS NOUS ONT QUITTÉS > Marcelle WION nous a quittés

Marcelle WION nous a quittés

Nous avons appris avec beaucoup de peine la disparition de Marcelle WION, 96 ans.

Marcelle était une figure importante de notre communauté, même si elle habitait Marchiennes mais juste à la limite de Bouvignies où elle a tenu avec son mari Maurice une épicerie pendant des décennies.

Marcelle, native de Beuvry, a tout d’abord travaillé dans l’atelier de couture "chez Lili Dubus", à proximité de l’église de Marchiennes.

En 1959, elle épouse Maurice qui tenait déjà l’épicerie paternelle. Très vite, elle conquiert le cœur des clients : ouverte, aimable, toujours souriante, attentive à autrui, serviable et toujours prête à aider son prochain.

Le magasin est ouvert 7 jours sur 7 de 7h le matin à 22 heures le soir, sans aucune interruption, sans pause déjeuner.

Et c’est à contrecœur qu’en 1968, ils se voient contraints par obligation légale à le fermer une fois par semaine, le mardi. Et dans ce magasin, on trouve de tout, une vraie caverne d’Ali Baba, presque une institution : de l’épicerie, bien sûr, le fameux café Poiteau (et les cadeaux fidélité pour les enfants), des biberons (en verre quand on avait la malchance d’en casser un) des pinceaux, des colifichets, un éventail époustouflant de bonbons qui attirait les petits gourmands même pour des sommes dérisoires, des pommes issues du verger derrière la maison, du miel car Marcelle, partageant la passion des abeilles avec son père et son frère était aussi apicultrice.

Quand on allait à l’épicerie, on disait invariablement : " j’vais à mo’Maurice ", bien que tous les deux y soient tout aussi assidus ! Marcelle écoutait les récits des uns et des autres, patiente et de bon conseil. Elle avait une excellente mémoire des prénoms de générations entières et même, après que le magasin eût fermé fin 1991.

A chaque rencontre, Marcelle demandait toujours des nouvelles des uns et des autres, se souvenant des études en cours, des installations en dehors de la commune…

Marcelle et Maurice eurent trois enfants et très souvent, ils évoquaient les études des uns et des autres , très fiers des carrières embrassées et du devenir de chacun.

Il y a peu, Marcelle évoquait son périple dans le Vercors où elle avait fêté avec toute la famille le mariage d’un de ses petits fils.

Maurice et Marcelle prenaient également une part très active à la vie paroissiale ; très longtemps, c’était Maurice qui ouvrait et fermait quotidiennement la porte de l’église.

Marcelle fleurissait l’église, assistait les familles en deuil, faisait le catéchisme, était en charge des recommandations pour les défunts, distribuait le journal paroissial… et aidait aussi les plus démunis.

Marcelle aimait le contact, les rencontres et participait régulièrement aux rencontres « tricothé » qui avaient lieu à la médiathèque de Bouvignies pour le plaisir de bavarder et échanger.

« Marcelle, nous garderons en mémoire, ta présence toujours lumineuse, pleine d’humanité et de sincérité. »

A ses enfants, Claude, Marie-Agnès, Marie-Françoise, à toute la famille, nous présentons nos plus sincères condoléances et les assurons de notre affectueuse sympathie.

Publié le jeudi 21 mars 2024

Répondre à cet article

avril 2024 :

mars 2024 | mai 2024

PAGE FACEBOOK LE PRINTEMPS BOUVIGNIEN


L’ACTU DE LA MEDIATHEQUE DE BOUVIGNIES

295 rue de la Place
☎ 03.27.91.33.33
📧 media.bouvignies@wanadoo.fr

Horaires ;
Mercredi : 10h - 12h / 14h - 17h
Mardi et Jeudi matin : réservés aux groupes et aux collectivités
Vendredi : 15h - 18h
Samedi : 10h - 12h / 14h - 17h

Site internet Médiathèque de Bouvignies

Météo

300
8°C
ressentie : 4°C

Bruine légère
Mise à jour : 19 avril 2024 à 06h49min
Lieu :  Bouvignies
  • Vent 28 km/h - ouest sud-ouest
  • Humidité 89%
  • Pression 1014 mbar
  • Visibilité 8 km