Site indépendant d’actualités locales

Accueil > INSOLITE > Une « sacrée roue de Car » …

Une « sacrée roue de Car » …

… Car c’est ainsi qu’on appelait autrefois les charriots permettant de transporter les foins, les betteraves fourragères, les gerbes de blé… tractés par de puissants traits du nord, percherons…

Et c’est la décoration qu’ont choisie Gwendoline et Mikaël pour la façade de leur maison à Bouvignies. Mikaël nous explique : "chez ma grand mère à Mouchin, il y avait une roue de chariot et je rêvais toujours d’en avoir une aussi."

"Alors , poursuit Gwendoline, on a cherché et finalement on en a trouvé une pas très loin de Somain. Quand on l’a vue, on savait que c’était elle qu’il nous fallait, mais impossible de la ramener en voiture : 120 kilos et 1,50 m de diamètre. On a trouvé un moyen de transport et pour l’accrocher, c’était aussi quelque chose. Et avant, elle avait servi de déco pour un mariage !!"

Bref, que de vies et d’épisodes a vécus cette splendide roue de chariot qui pour l’instant fait l’objet de nombreux commentaires élogieux et rappelle aussi que, dans notre village il y avait un *maître-charron.

Merci à Gwendoline et Mikaël d’avoir partagé avec nous cette remarquable découverte !

*L’annuaire Ravet-Anceau de 1925 mentionne un seul charron : Marécaux Antoine, rue du Marais. (un personnage haut en couleurs, le cœur sur la main et doté de très grandes moustaches 😉)
L’annuaire Ravet-Anceau répertoriait toutes les professions pour chaque commune : agriculteurs, bourreliers, charpentiers…

Portfolio

Publié le dimanche 17 avril 2022

Répondre à cet article

Météo

800
7°C
ressentie : 7°C

Ciel dégagé
Mise à jour : 7 octobre 2022 à 06h32min
Lieu :  Bouvignies
  • Vent 4 km/h - sud-est
  • Humidité 100%
  • Pression 1025 mbar
  • Visibilité 10 km